Sexo

Comment faire un cunnilingus à une femme ?

Comment faire un cunnilingus à une femme ?
Notez cet article

8 conseils pour lui donner du plaisir avec un cunnilingus

Bienvenue dans un des chapitres les plus importants à connaître sur la sexualité !

Le cunnilingus est une forme de pratique dans laquelle le partenaire utilise ses lèvres et sa langue sur le sexe de la femme, plus précisément les différentes parties de ses organes génitaux.

Grâce à ce que vous appris sur l’orgasme féminin, vous savez désormais que toutes les femmes n’atteignent pas le point culminant de la même manière : cela dépend de leur corps. Certaines pourront facilement jouir par la stimulation du point G avec vos doigts et la pénétration, mais pour d’autres, cela ne suffira pas.

Ainsi il est capital que vous sachiez comment flatter votre demoiselle par de doux massages et le cunnilingus, car c’est dans cette zone que les orgasmes les plus intenses sont susceptibles de se produire. Plus de 4000 nerfs y sont à votre disposition et les stimuler rendra définitivement votre partenaire folle de plaisir !

Avant de commencer à vous expliquer quelles sont les choses à faire (et à ne pas faire) pour bien appliquer cette technique, un petit mot pour les hommes qui sont incertains ou appréhendent de le faire (ce qui est tout-à-fait compréhensible) : tout d’abord, il s’agit d’une option supplémentaire pour que vous variez les activités et passiez ensemble un bon moment au lit, ne fuyez donc pas ce défi. C’est aussi une alternative pratique si vous désirez amener votre partenaire à l’orgasme quand vous-même êtes trop fatigué pour la pénétration (ce sont des choses qui arrivent).

Et n’oubliez jamais qu’une femme satisfaite sera des plus enclines à vous récompenser pour la suite. 😉

Les 8 meilleures choses à faire pour réussir le cunnilingus

Soyez propre

Pas la peine de faire un dessin, le cunnilingus n’est pas ce qu’il y a de plus hygiénique, aussi l’idéal est de le pratiquer après vous être lavés ou débarbouillés, vous et la demoiselle. Ou meilleur scénario encore, faîtes-le sous la douche, si vous avez assez de place et de quoi prendre appui (pensez à mettre un tapis discret et transparent pour éviter les glissades).

Quoi qu’il en soit, veillez à ce que vos mains et vos ongles soient impeccablement propres, etvérifiez que votre barbe soit suffisamment légère et douce pour ne pas la chatouiller ou pire, lui faire mal. La plupart des filles se rasent et les sensations de poils drus irritant leur peau pourrait bien couper court au sexe. Rien de pire pour casser l’ambiance.

Si vous ne trouvez pas de compromis, considérez un rasage de près, juste pour cette fois. Si votre demoiselle vous interroge sur la raison pour laquelle votre barbe a disparu, répondez-lui que c’est une surprise… de quoi l’exciter et lui faire anticiper.

Trouvez le clitoris rapidement

Ce n’est pas très compliqué : situé au-dessus de son sexe, il est généralement dissimulé sous plusieurs couches de peau, et il suffit de frotter légèrement avec vos doigts pour qu’il apparaisse. Il se gonflera plus ou moins selon l’état émotionnel.

Taquinez avec… des baisers

Rien de mieux (et de pire) pour la rendre impatiente. Appliquez de légers baisers sur le bas de son ventre, puis rapprochez-vous de sa zone clé, et éloignez-vous-en en embrassant autour de son sexe. Soyez attentif sur ce qu’elle exprime, et sur sa respiration. Pincez très finement avec vos lèvres (sans les dents, cela ne devrait pas faire mal). Ne laissez pas le silence s’installer et posez-lui quelques question taquines en lui demandant si tel endroit lui fait bien, et récompensez-la parfois en embrassant très près de son clitoris. Puis partez vers le haut de ses cuisses.

Taquinez… en soufflant

Une astuce remarquablement simple et efficace : quand elle atteint un bon niveau d’impatience et d’expectation, expirez un peu avec le nez sur son sexe. Cela devrait la faire frémir et lui donner encore plus faim pour la suite. 😉

Ne faîtes pas durer ce jeu trop longtemps, et passez directement à l’étape supérieure.

Surprenez-la !

On « s’attaque » maintenant au clitoris pour de bon ! Avant tout, il n’y a pas une seule bonne manière de flatter la fameuse perle. Vous avez une bonne liberté de choix sur la façon dont vous allez utiliser votre langue. Le reste dépendra des réponses de votre partenaire.

Vous pouvez commencer en frôlant son clitoris avec vos lèvres, puis entourez-le progressivement : j’insiste, douceur est requise. Cette sensation de maintien sera très puissante pour elle, et à partir de là de petits mouvements avec votre langue seront magiques.

Mieux vaut commencer de bas en haut, car il s’agit d’un mouvement que tout le monde a été amené à faire dans sa vie (comme lécher une glace) : ainsi vous êtes plus amène à contrôler votre langue et à changer de vitesse. A partir de ce mouvement, commencez par tenter en diagonale et en circulaire. Tentez ensuite des formes aléatoires, ou inspirez-vous de quelques lettres de l’alphabet comme le A, le E, ou le G (ne vous attachez pas trop à cette astuce car elle ne ferait que vous déconcentrer).

A chaque fois que vous fatiguerez ou que la demoiselle semble perdre en excitation, revenez vers un mouvement de bas en haut / diagonale, c’est un bon basique.

Tendre et agressif à la fois

Certaines femmes aiment un rapport doux et intime et d’autres sont plus partisanes d’un rapport ferme voire animal. En général ces dernières savent ce qu’elles veulent et elles n’auront pas peur de vous guider sur la vitesse, vous facilitant ainsi la tâche. Dans le cas contraire, vous ferez quand même du bon boulot et elles ne s’en plaindront certainement pas, car rares sont les hommes qui osent pratiquer le cunnilingus, pourtant essentiel.

Soyez en tout cas prudent avec le clitoris, qui est extrêmement sensible. Vous aurez définitivement des signaux selon les zones que vous presserez avec votre langue et les mouvements que vous parcourrez. L’important ici est de varier. Plus ce sera diversifié, meilleur ce sera. Soyez créatif et spontané (en gros, débranchez votre cerveau).

Plus votre partenaire perdra la contrôle, plus vous pouvez vous permettre de lâcher prise aussi. Montrez-lui que vous la voulez : mettez plus d’énergie en augmentant la fréquence (attention, je ne vous dis pas de presser le clitoris, mais de multiplier vos mouvements en variant à peine la force). Agrippez fermement ses jambes, son bassin, ses fesses, qu’elle sente votre étreinte et comprenne que vous ne vous arrêterez pas avant qu’elle n’atteint l’orgasme, ce qui ne tardera pas. Ajoutez un peu de Dirty Talk, c’est-à-dire parlez-lui de façon plus ou moins coquine et crue.

Servez-vous de vos mains.

Le cunnilingus se pratique avec votre langue et vos lèvres mais vous avez la possibilité d’utiliser vos doigts en supplément.

Des petites caresses sur les lèvres vaginales et des mouvements circulaires autour du clitoris permettront de la relaxer davantage et de préparer son corps à l’orgasme. Considérez aussi la pénétrer avec un ou deux doigts pour aller stimuler le point G. Comme je vous l’ai indiqué, certaines demoiselles ne prennent pas leur pied ainsi, mais la sensation de pénétration accompagnée du cunnilingus peut être une grande source de plaisir.

N’arrêtez pas ce qui fonctionne

L’art du cunnilingus dépend de beaucoup de variantes et il se peut que votre manière de le faire ne marche pas tout le temps. Aussi, lorsque vous avez trouvé sur le coup la vitesse, le mouvement et la zone qui lui font littéralement grimper au rideau… ne changez pas !

Le but est bien de l’amener à bout, vous devez être impitoyable et persévérer jusqu’à-ce que cela arrive. Vous noterez un changement lorsqu’elle rapprochera instinctivement son bassin sur vous. Si elle commence à gémir et à respirer de plus en plus fort, n’y allez pas par quatre chemin et gardez le rythme. N’accélérez pas trop et faîtes preuve d’un minimum de patience.

Les 3 choses à ne pas faire pendant le cunnilingus

Se jeter sur elle

Quand bien même les filles aiment la passion, il y aura de grandes chances qu’elles prennent peur et s’enfuient si vous l’agrippez immédiatement et lui ouvrez le pantalon pour lui lécher l’entrejambe.

Le cunnilingus est aussi intimidant pour les demoiselles, et doit être précédé de préliminaires : ces derniers ne sont pas seulement profitable pour la femme, mais aussi pour vous-même, car ils vous aident à devenir plus intimes, à vous détendre ensemble, et à vous désirer. C’est lorsque l’excitation commence à atteindre un bon stade que le cunnilingus est une bonne flatterie à lui offrir.

Vous avez déjà une idée de comment créer l’anticipation, en lui posant des baisers autour de son sexe. Vous pouvez aussi la caresser et lui attraper fermement le bas du corps. Considérez aussi des massages si votre partenaire est très incertaine.

S’en prendre au clitoris tout de suite

Certains hommes se prennent pour Don Quichotte partant à la bataille et pressent le clitoris comme s’ils voulaient l’enfoncer. C’est horriblement douloureux pour la fille. Là aussi vous vous mettez directement dans le pétrin si cela arrive. N’ayez pas peur cependant car il faut vraiment y mettre du sien pour faire une telle gaffe.

Une autre révélation est qu’il n’est pas recommandable de commencer à lécher immédiatement le clitoris : le mieux est de se focaliser sur les lèvres vaginales avec votre langue tout en utilisant vos doigts jusqu’à-ce que la perle finisse par se faire repérer et sortir.

Vous laisser impressionner

Cela peut être difficile selon les hommes, mais les fluides, le goût et les odeurs peuvent facilement rebuter quiconque s’essayant au cunnilingus.

Tout d’abord, sachez que les produits féminins spécifiquement hygiéniques sont amènes à renforcer les mauvaises odeurs contrairement à ce que l’on pourrait s’attendre. Je vous conseille donc de négocier avec votre partenaire pour qu’elle se tienne à l’écart de ces produits les fois où vous pourriez lui flatter. Ce genre de sujet ne devrait pas être tabou si votre préoccupation est de vous faire plaisir mutuellement. N’hésitez pas et communiquer.

Le goût des fluides dépend de l’alimentation de la demoiselle et vous ne pouvez pas contrôler grand-chose là-dessus, à moins de vous mettre d’accord pour expérimenter deux à 3 semaines en faisant des habitudes saines comme pas de tabac, peu d’alcool, beaucoup d’eau, du sommeil régulier, et de meilleurs aliments à consommer.

Cela dit après une bonne douche il ne devrait pas y avoir de problème, il s’agit d’une chose naturelle et rappelez-vous que le cunnilingus est avant tout fait pour son plaisir avant le vôtre. De plus en vous focalisant sur le clitoris à partir d’une position comme le missionnaire, vous n’aurez pas à traiter avec les fluides, qui sortent plus ou moins selon la façon dont son corps fonctionne. Si une forte odeur et un mauvais goût persistent malgré un nettoyage, la demoiselle aura peut-être besoin de prendre rendez-vous chez son gynécologue.

Le cunni, l’outil du gentleman

Le cunnilingus est incontestablement une des meilleures pratiques à offrir à une femme, car il est une source sûre de plaisir quel que soit leur corps. Offrir de la flatter ainsi vous place au-dessus de la plupart des hommes qui ignorent le sujet et qui ne savent pas satisfaire leur partenaire. Or, pour qu’une relation fonctionne, outre la communication et les choses que vous faîtes ensemble, le sexe est une des plus grandes priorités pour la cohésion de couple. Il doit être un moment de partage et d’intimité dans lequel vous vous abandonnez ensemble, relâchez le stress et explorez de nouveaux horizons. Ainsi ne négligez jamais le cunnilingus au risque d’avoir une partenaire frustrée.

Cela dit il existe des femmes qui n’apprécient pas le cunnilingus, et cela ne doit pas vous troubler. Chaque demoiselle est plus ou moins consciente de ce qui les conduit à l’orgasme, aussi si elles vous disent que ce n’est pas la peine de l’appliquer, alors ce n’est pas la peine. Le clitoris peut aussi être stimulé par pénétration, et avec le point G vous aurez donc de nombreux moyens de la combler.

Et vous, faîtes-vous le cunnilingus ? Quelle est votre expérience ? Est-elle positive ou plutôt négative ? Partagez-nous votre vécu avec un commentaire.

Related posts

L’art du dirty talk : comment rendre folle de désir votre partenaire avec les mots

3 conseils pour réussir une fellation

Comment bien faire l’amour à une femme ?

Le secret de l’éjaculation féminine

5 astuces pour faire l’amour sous la douche

Ces objets du quotidien qui sont utilisés comme sextoys