Sexo

Comment assurer lors des préliminaires avec une femme ?

Comment assurer lors des préliminaires avec une femme ?
Notez cet article

Vous êtes enfin face à face, à quelques centimètres de distance, le regard… affamé.

Votre partenaire vous attrape par le col et vous embrasse langoureusement. Le désir grimpe et l’air de la pièce semble s’électriser.

Il n’y a pas de doute, ça va  être une partie de jambes en l’air torride.

Les secondes passent puis semblent devenir des minutes, tandis que vous deux devenez impatients… et une incertitude comment à pointer le bout de son nez.

Elle est là, avec vous, prête à attaquer, à passer à l’action et se laisser entraîner dans votre danse. Mais… par où commencer ?

« Je fais quoi maintenant ? »

Cette question, tout le monde dans ses débuts vient à se la poser. C’est normal : bien faire l’amour implique un minimum d’expérience et de lâcher prise.

Si un homme peut être facilement excité et passer au plat de résistance directement, la réalité est un peu plus complexe : les femmes ont surtout besoin de davantage de temps pour faire monter l’excitation et préparer leur corps pour tout ce qui va suivre. Mais en vérité, plus les deux partenaires prendront le temps de pimenter les choses, plus ils passeront un bon moment.

C’est en cela que les préliminaires sont très importants : sans eux, la demoiselle ne pourra pas supporter la pénétration, ce qui aurait des conséquences néfastes. Si en revanche les préliminaires sont bien appliqués avec légèreté et fun, vos corps répondront positivement, avec la lubrification vaginale pour la fille, et le liquide pré-séminal pour vous. Car en effet (scoop !), il n’y a pas qu’elle qui « mouille ». De plus vous serez parfaitement détendus et en confiance l’un l’autre.

Quels sont donc ces préliminaires et comment les gérer comme un chef sous la couette ? Les réponses sont ici :

Les préliminaires, c’est quoi ?

Il existe de nombreux préliminaires mais les plus efficaces sont aussi les plus simples. Ce que vous devez bien comprendre, c’est que les préliminaires influent sur l’imaginaire et l’anticipation. C’est en cela que l’excitation devient de plus en plus pressante.

Ainsi les préliminaires doivent être vus comme des petites touches, des mises en bouches avant de (se) manger. Voici comment lui donner de l’appétit :

 « Déshabillez-moi ! »

Se déshabiller, c’est révéler son intimité, sa vulnérabilité. C’est à la fois intimidant et très excitant.

Le mieux à faire est de faire savourer ce moment en installant du confort – sauf si votre partenaire est littéralement folle de désir et vous arrache les vêtements avant que vous ayez eu le temps de cligner des yeux (enjoy mec !).

Dans un cas plus normal, il va s’agir de lui donner de l’anticipation et de l’exciter sur le plan visuel. Il y a beaucoup de liberté sur la façon de commencer : vous pouvez soit être le premier à enlever doucement le haut et lui laisser savourer cet instant, soit vous jouez un peu la dominance en lui retirant ses vêtements et en lui faisant d’autres préliminaires. Dans les deux cas cela permet d’installer le contexte et il n’y a rien de compliqué, cela vient naturellement.

Pour ce qui est du fameux soutien-gorge, le plus simple est d’attraper les branches dans son dos, puis de les rapprocher et de jouer un peu jusqu’à-ce qu’il se déclique. Cela peut parfois prendre un peu de temps, pas de panique et continuez le processus. Dans le pire des cas elle vous aidera et vous taquinera, ne le prenez pas personnellement, riez avec elle et revenez à ce qui est important. Si elle se fout littéralement de votre gueule, c’est que c’est une garce qui ne mérite pas de votre attention.

Attention, certains soutiens-gorge s’ouvrent par-devant.

Au fur et à mesure que les vêtements tombent, pressez-vous mutuellement et passez à des préliminaires plus charnels.

Les baisers

Passons au baiser, le fondement même des préliminaires.

A la fois symbolique et première véritable preuve d’attraction, on n’est jamais à court de baiser. Vous pouvez cependant les varier.

Le baiser français, avec la langue, est celui que l’on peut qualifier de langoureux, passionné. Il est le plus sensuel et celui qui est le plus symbolique de votre relation. Ainsi mieux vaut s’embrasser lorsque vous le pensez vraiment, en y mettant le cœur. N’en abusez pas durant les préliminaires, car il y a aussi une part de jeu, tandis qu’avec ce baiser c’est plutôt cartes sur table.

L’idéal est de veiller à avoir une haleine fraîche. Ne mangez pas trop épicé avant, ou ne consommez pas d’oignons et d’ail. Dans le cas contraire, un kit de brossage de dent sera des plus utile, ou pour les plus fainéants un chewing-gum ou des pastilles.

Pour ce baiser, variez les vitesses, enlacez/agrippez-vous de plusieurs manières, prenez le temps de respirer et d’avaler votre salive en reculant une seconde, puis recommencez. Il s’agit plus de quelque chose que l’on fait spontanément, donc lâchez vraiment votre côté animal !

Vous pouvez aussi appliquer des baisers plus légers, sur le cou et les lobes d’oreilles (des zones clés !) qui feront monter le plaisir et pourront être appliqués avec…

Les caresses et les massages

Les caresses ont le mérite de détendre votre partenaire, et la sentir fondre dans vos bras sera certainement une délicieuse sensation pour vous. A la fois érotiques et affectives, c’est un bon moyen de commencer les hostilités.

Au fur et à mesure, vous pouvez soit faire d’autres préliminaires, soit évoluer vers des massages. Il existe de nombreux endroits à masser et qui seront susceptibles de relaxer et d’exciter votre demoiselle.

  • Les bras

A la fois sensuel et romantique, attrapez sa main et commencez à masser doucement la zone du poignet, puis remontez vers l’avant-bras et le coude jusqu’à arriver à l’épaule. La demoiselle se laissera vraisemblablement faire et sera réceptive à des baisers au niveau du cou et du buste. Idéal pour lancer d’autres massages.

  • Les seins

Ils sont à la fois très sensibles et parfaits pour appliquer de légers massages. Effectuez des mouvements circulaires (en douceur !) avec vos mains et rapprochez vos doigts sur les tétons, qui seront électrisants pour votre partenaire. Jouez avec eux en rotation également, et embrassez différentes parties. Vous poussez faire une petite pression en variant l’intensité : soyez surtout vigilant sur la réponse que vous obtenez. Si elle est vocale, ce sera assez facile à prendre ses repères. Dans le cas contraire, demandez-lui si elle aime ce que vous lui faîtes, en y mettant tout votre désir (effet garanti).

  • Le dos

Grand confort pour elle, facilité pour vous, faîtes-la s’allonger sur le ventre (ce qui est déjà excitant) et appliquez-vous à lui masser l’arrière du crâne, la nuque, le dos et les fesses. Partez du haut vers le bas et répétez le mouvement en adaptant la vitesse de vos mains au mouvement de sa respiration. L’avantage est que vous n’avez pas besoin d’être très expérimenté pour lui procurer du plaisir. A moins que votre partenaire ne supporte pas les massages et sursaute au moindre toucher, elle ne vous dira certainement pas d’arrêter.

Focalisez-vous aussi sur une zone spécifique et appliquez quelques baisers – voire des mordillages – de sorte à ce qu’elle ne s’endorme pas. L’idéal est de ne pas durer trop longtemps et de faire une transition vers d’autres préliminaires.

Petite note pour l’arrière du crâne : posez doucement le bout de vos doigts et faîtes-les se répandre en avançant vers son front, ses tempes et ses joues. Cette zone est souvent sous-estimée et le bien-être est prodigieux.

  • Les pieds

C’est là aussi une des zones les plus tendues, surtout pour notre chère gente féminine avec leurs différents modèles de chaussures.

Si vous vous sentez capable de masser ses pieds, il y a de grandes chances que cette dernière vous soit reconnaissante car vous lui apporterez beaucoup de relaxation. L’idéal est d’appliquer un peu d’huile (chauffez-la en vous frottant les mains) et appliquez des doux et fermes gestes en recouvrant la totalité du pied. Appliquez légèrement vos pouces en massant le dessus en partant du haut vers le bas et vice-versa. Vous pouvez aussi remonter la jambe pour l’exciter davantage. Là aussi restez vigilant sur les signaux qu’elle vous envoie : si elle devient impatiente, revenez davantage au contact avec elle. Sinon… faîtes durer aussi longtemps que vous le souhaitez. 😉

Les subtilités

Ces préliminaires sont peut-être les plus importants car ils font comprendre à votre partenaire que vous la voulez et que vous êtes prêt à l’amener au septième ciel. Il ne s’agit pas tant d’utiliser une stratégie pour bien assurer, mais de ne pas avoir peur de…

  • La regarder

En effet le regard d’un homme peut faire fondre une femme si celui-ci est intense. Nous sommes tous très réceptifs aux regards et aux expressions pendant que l’on fait l’amour, et ces images perdurent après le rapport. Il est important d’oser se dévoiler et de se regarder. Le plaisir passe aussi par là.

Cela ne concerne pas que les femmes mais ces dernières fantasment beaucoup sur cet aspect et c’est ce qui peut les motiver à vous revoir, si tel est votre désir.

  • Votre voix

Peut-être encore plus fort que le regard, les demoiselles sont très sensibles au son de votre voix. Sade l’a très bien dit à sa manière : les femmes bandent par l’oreille. 😉

Dîtes-lui (et pensez-le !) que vous la voulez, qu’elle sent bon, que vous adorez ses cheveux, que vous allez la faire gémir…

La gente féminine est capable de capter beaucoup d’intonations de voix et cela se fait ressentir durant ces instants. De plus notre voix tend à changer par l’excitation, la rendant parfois plus rauque… et tremblante aussi. Si c’est votre cas, le remède pour vous est la respiration : respirez au moins deux secondes, gardez votre souffle pendant 1 seconde et expirez librement, puis reprenez. Au fur et à mesure votre corps suivra le rythme et votre cœur battra moins la chamade. Vous serez davantage posé. Davantage viril. Pour son plus grand bonheur.

Pour aller plus loin dans votre sexualité

  • La clé est le dialogue

Je l’ai impliqué plusieurs fois, mais le dialogue est certainement la part la plus importante à retenir lors de votre rapport, et cela commence avec les préliminaires.

Plus que le dialogue, c’est la communication qui prime, l’ouverture mutuelle dans laquelle vous vous explorez et découvrez des nouveaux aspects de votre partenaire. Cela vous permet de vous faire confiance, de mieux vous faire plaisir, et d’assumer pleinement ce que vous faîtes.

Tout le monde n’est pas communicatif et tout le monde n’interprète pas facilement le langage corporel de l’autre. Aussi il est capital de faire l’effort d’exprimer ce que l’on ressent en tout simplicité (cherchez toujours à aller dans le sobre, ne réfléchissez pas trop). Cela peut être inconfortable et faire baisser l’excitation, surtout si à un moment donné vous vous sentez obliger de vous justifier sur le fait d’avoir par exemple mordu trop fort son cou… aussi je vous encourage à garder ceci bien en tête : on ne s’excuse jamais. On ne demande pas pardon. Vous vous êtes planté sur quelque chose ? Vous avez touché là où il ne le fallait pas ? Dîtes « Ok » en remplacez par des baisers et des caresses dans des endroits plus propices. Inutile de vous laisser démonter et de croire que vous ne gérez pas bien l’échange, car votre partenaire a aussi ses propres insécurités et ne passe pas son temps à vous juger, mais plutôt à vouloir bien faire comme vous. Comprenez donc cela et vous n’aurez plus de grosses craintes si quelque chose plante à un moment.

Continuez à communiquer simplement en vous guidant, en vous glissant des choses coquines, en vous faisant des compliments et en vous déclarant votre affection : ce n’est pas cliché, c’est normal et naturel si vous vous exprimez spontanément.

Pour plus d’anticipation et d’excitation, demandez-vous quelles sont vos positions sexuelles préférées, quelles sont vos fantasmes… vous aurez plus de perspectives pour la suite !

  • Tentez vos fantasmes

Dans le prolongement de la communication, mettez à nu les scénarios et les pratiques inhabituelles qui vous excitent le plus. Cela peut amener à des préliminaires formidables.

Vous pouvez par exemple décider pendant que vous vous déshabillez et embrassez, dans quels endroits vous feriez à nouveau l’amour ? Dans la voiture, sur un toit, dans la nature ? Même si vous êtes bien au chaud dans une chambre, cela peut vite amener à vous dévorez avec plus d’ardeur. La visualisation est un grand plaisir.

Il y a également les accessoires, pour ne pas citer les classiques menottes et les bandeaux, à utiliser si vous êtes confiants ensemble… vous pouvez rester dans une pratique légère ou corser selon votre goût et alterner les rôles, l’un prenant les devants puis vice-versa.

  • De la nourriture ? On dit oui !

Cliché mais délicieux et efficace pour faire grimper la température, disposez des petits fruits et du chocolat sur les seins de votre partenaire, ou près de son sexe si vous êtes audacieux. Je déconseille le miel, trop collant. Lui laisser sentir que vous léchez et picorez partout sur son corps lui donnera envie très certainement d’aller plus loin et de vous savourer à son tour.

Pour résumer sur l’importance des préliminaires

Les préliminaires sont divers et sont essentiels pour vous aider à découvrir votre partenaire de façon intime. Rappelez-vous surtout qu’une bonne communication vous fera assurer non seulement durant le début du rapport mais aussi jusqu’à sa fin.

Faîtes entretenir surtout le suspense et plutôt que d’être dans la sauvagerie – qui viendra après – faîtes tout ce que vous avez envie de faire pour vous détendre mutuellement. Plus vous serez relâchés, plus vous serez confortables ensemble, et meilleur sera le sexe !

Et vous, comment faîtes-vous vos préliminaires ? Avez-vous un secret à nous partager ? Nous avons hâte de vous lire.

Related posts

5 astuces pour faire l’amour sous la douche

Comment bien faire l’amour à une femme ?

Le secret de l’éjaculation féminine

Que faut-il savoir sur l’orgasme féminin ?

Ces objets du quotidien qui sont utilisés comme sextoys

3 choses à savoir pour VRAIMENT bien faire l’amour