Sexo

3 conseils pour réussir une fellation

3 conseils pour réussir une fellation
Notez cet article

Comment réussir une fellation ?

La fellation est le versant masculin du cunnilingus. Aussi, imite-t-elle la pénétration au cours du rapport sexuel. Mais cette fois-ci, le pénis de l’homme fait des allées et venues régulières dans la bouche de la femme. Encore appelée pipe, sucette, caresse bucco-génitale, elle est une pratique érotique pour faire jouir votre homme, pour lui faire ressentir des sensations ultimes, à condition bien sûr que vous soyez capable de donner du plaisir du bout des lèvres. Pour vous aider, nous allons procéder par étapes.

Étape n°1 : Les préalables

Pour augmenter vos chances de réussir, il faut se préparer en amont. D’autant plus que durant tout le temps de la fellation, l’homme est quasiment passif sinon oisif. Le reste, c’est à vous, chères dames, de jouer. La première chose à faire, c’est d’en avoir envie. Autrement, vous auriez perdu du temps parce que le sexe est un partage de plaisirs et l’homme mal caressé ne saurait être satisfait bien évidemment. Si vous n’avez donc pas envie, ne faites pas. Autre chose, l’hygiène. Le bas-ventre, généralement couvert presque tout le temps, a une odeur qui ne sera pas nécessairement de votre goût. Pour chasser cette odeur, quoi de plus normal que l’homme prend un bain d’abord ou de commencer sous la douche. Ensuite, préparez vos outils. S’il est vrai que vous n’avez besoin a priori que de la bouche, de la langue, des lèvres et des mains, il peut s’avérer que pour plus de confort, vous avez besoin d’un coussin sous vos genoux. Ne négligez pas ça !

Étape n°2 : Le jeu des mains

Vos mains doivent désormais entrer en action. La finesse est requise ici si vous voulez voir se raidir le pénis de votre homme. Saisissez-le comme si vous prenez un objet de très grande valeur pour la première fois. Laissez vos doigts déambuler dans cette zone érogène. Surtout, ne laissez nulle place où les doigts passent et repassent : son gland, ses testicules doivent être couverts de soins. Soyez à l’écoute de votre partenaire : ses cris, ses ronflements, ses sauts vous permettent de savoir ce qu’il ressent, plaisirs ou gênes.

Étape n°3 : « Absorbez » avec votre bouche

C’est l’étape ultime. Il est conseillé de ne pas avaler d’un coup la verge de l’homme. Il faut aller tout doucement en commençant par des lèchements brefs, les langues chargées de salive pour huiler le pénis. Puis, prenez le gland dans la bouche, aspirez-le calmement. C’est la zone par excellence du plaisir masculin. Les mains sont utiles pour maintenir dans un sens le sexe de l’homme. Commencez les mouvements de va-et-vient alors que vos lèvres se renferment étroitement sur le pénis. Veillez aux mouvements d’accélération. Moins l’accélération est forte, plus le plaisir est intense. Le contrôle de l’accélération fait perdurer le plaisir, car il retarde l’éjaculation. Ralentissez chaque fois quand votre partenaire commence par avoir une forte sensation. Le lait blanc de la verge n’est pas bien loin. Imposez-lui donc le moment idéal. Pendant tout ce temps, vos dents sont bien rangées dans des armoires. Elles ne doivent même pas chatouiller le pénis de l’homme. Et que faire du liquide qui peut sortir à tout moment ? Le choix est encore à vous. Si vous ne concevez pas d’avaler le sperme, ne le faites pas.

Related posts

Comment varier les plaisirs sexuels ?

Le secret de l’éjaculation féminine

Comment faire jouir une femme ?

Ces objets du quotidien qui sont utilisés comme sextoys

L’art du dirty talk : comment rendre folle de désir votre partenaire avec les mots

Comment faire un cunnilingus à une femme ?