Sexo

3 choses à connaître sur l’anulingus : et si on en parlait ?

3 choses à connaître sur l’anulingus : et si on en parlait ?
Notez cet article

Anulingus : tout ce qu’il faut savoir

À l’image d’autres zones érogènes du corps, l’anus est également une zone de plaisir intense. L’anulingus, pratique sexuelle encore considérée comme taboue constitue l’une des options qui permettent de jouir profondément à partir de l’anus. Désirez-vous en savoir davantage sur cette pratique très intéressante ? Découvrez tout dans cet article.

1 – Qu’est-ce que l’anulingus ?

Littéralement, l’anulingus désigne une pratique sexuelle qui consiste à faire jouir son partenaire en lui léchant l’anus. Elle est également connue sous les appellations de pétale de rose ou feuille de rose. Source de plaisir toujours méconnue de nombreuses personnes, l’anulingus demeure l’une des pratiques sexuelles les plus excitantes. Lorsqu’il est réalisé dans les règles de l’art, il peut faire vaciller de jouissance.

2 – Quand pratiquer l’anulingus ?

Contrairement à certaines opinions, la stimulation anale avec la langue n’est pas une mauvaise pratique si elle est réalisée dans de bonnes conditions. Bien au contraire, c’est un acte sexuel qui permet de découvrir des sensations méconnues qui peuvent aisément amener à l’orgasme. Vous demandez-vous comment ? L’anus est en réalité une zone où se situe une multitude de récepteurs nerveux, ce qui en fait une partie érogène et particulièrement sensible. De plus, l’anus se retrouve proche du périnée qui joue un rôle important dans le plaisir et les orgasmes.

Quant à la question de savoir à quel moment pratiquer l’anulingus, retenez qu’il n’existe pas de moment spécial. Tout dépend de vos envies ainsi que de celles de votre partenaire. L’anulingus peut être réalisé comme seul acte sexuel ou constituer l’étape préliminaire à une bonne sodomie.

3 – Comment bien réaliser l’anulingus ?

Pour offrir un anulingus réussi à votre partenaire et ainsi la faire jouir, quelques préliminaires sont à observer. Tout d’abord, assurez-vous que votre partenaire soit consentante. Comme expliqué plus haut, l’anulingus demeure une pratique peu connue. Votre partenaire pourrait s’y opposer, soit parce qu’elle ne sait concrètement pas de quoi il s’agit soit parce qu’elle n’adhère pas à la pratique. Dans tous les cas, seul un instant de discussion pourra vous permettre de connaître les désirs de votre compagne.

Cette étape passée, il convient ensuite de penser à l’hygiène. L’anus n’étant a priori pas une zone destinée à être léchée, il peut être le siège de bactéries de toute sorte. Pour cela, il est important que la partenaire qui doit recevoir l’anulingus fasse un tour dans la salle de bain afin de réaliser une toilette intime impeccable. Pour agrémenter davantage l’instant, vous pouvez vous rendre tous deux dans la salle de bain et entamer les choses depuis ce lieu.

Maintenant que l’anus de votre partenaire est sain, vous pouvez entrer en action. Au début, commencez par lécher en douceur les contours de l’anus. Allez-y de façon délicate puis progressez vers ce dernier. Avec votre langue, réalisez des mouvements de va-et-vient. Léchez tendrement tout l’anus tout en exerçant des pressions légères par moment. Parallèlement, servez-vous de vos doigts pour stimuler le clitoris, le vagin ou la verge de votre partenaire. Procéder ainsi permet d’accentuer le plaisir et ainsi amener plus aisément la partenaire à l’orgasme.

Quid de la position à adopter ?

Il n’existe pas à proprement parler de position standard. Les partenaires sont libres du choix des positions, le plus important étant d’être parfaitement à l’aise.

Related posts

3 choses à savoir pour VRAIMENT bien faire l’amour

Ces petites habitudes qui nuisent à votre libido

Ces objets du quotidien qui sont utilisés comme sextoys

3 conseils pour réussir une fellation